ultimatum

ultimatum

ultimatum [ yltimatɔm ] n. m.
• 1792; « décision irrévocable » 1740; lat. médiév. ultimatus, de ultimus « dernier »
Les dernières conditions présentées par un État à un autre et comportant une sommation. Adresser, envoyer, lancer un ultimatum. « L'éventualité d'un ultimatum agressif adressé à la Serbie par l'Autriche » (Martin du Gard). Des ultimatums.
(1792) Exigence impérative. 1. sommation. « La sentinelle lui présenta sa baïonnette en manière d'ultimatum » (Balzac).

ultimatum nom masculin (latin médiéval ultimatus, du latin classique ultimus, du dernier degré) Note par laquelle un État somme un autre État de donner satisfaction à un certain nombre d'exigences dans un délai limité, et de façon péremptoire, faute de quoi l'état de guerre naît automatiquement à l'expiration du délai. (L'ultimatum précède la déclaration de guerre.) Injonction pressante par laquelle un État présente à un autre État certaines revendications au cours de négociations. Proposition précise qui n'admet aucune contestation : Se trouver placé devant un ultimatum.ultimatum (difficultés) nom masculin (latin médiéval ultimatus, du latin classique ultimus, du dernier degré) Orthographe et prononciation [&ph109;&ph96;&ph104;&ph93;&ph97;&ph85;&ph104;ɔ&ph97;], le u se prononce comme dans maximum. - Plur. : des ultimatums. ● ultimatum (synonymes) nom masculin (latin médiéval ultimatus, du latin classique ultimus, du dernier degré) Proposition précise qui n'admet aucune contestation
Synonymes :
- mise en demeure

ultimatum
n. m.
d1./d Mise en demeure ultime et formelle adressée par un pays à un autre, et dont le rejet entraîne la guerre.
d2./d Mise en demeure impérative, sommation. Des ultimatums.

⇒ULTIMATUM, subst. masc.
A. — 1. DIPLOM. Acte par lequel un État contraint un autre État d'accepter des conditions rigoureuses dont le refus entraînerait la rupture des relations diplomatiques et, le plus souvent, l'ouverture des hostilités. Adresser, lancer, répéter un ultimatum. Une note insolente est présentée à Paris comme ultimatum par l'ambassadeur russe, qui, au défaut de son acceptation menace de quitter Paris sous huit jours (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 510). Vers 14 heures, nous apprîmes la nouvelle de l'ultimatum adressé le 29 juillet dans l'après-midi par l'Allemagne à la Russie (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 221).
2. Exigence que l'on met en demeure d'accepter, sans la possibilité de discuter. Synon. diktat, mise en demeure, sommation. J'ai donné mon ultimatum à l'Opéra: je veux maintenant cent abonnements et quatre loges par mois (BALZAC, Illus. perdues, 1839, p. 324). Les Britanniques communiquèrent au Conseil des Directeurs du Fonds leur intention d'annoncer le lendemain que la valeur de la livre serait réduite (...). Cet ultimatum à peine voilé laissait moins de 24 heures au Conseil pour prendre position (Univers écon. et soc., 1960, p. 38-11).
B. — Vx. Terme ultime. Synon. nec plus ultra, summum. J'ai découvert un autre usage qui est encore peu connu, mais qu'on peut regarder comme un perfectionnement de l'Album, et comme l'ultimatum de l'amitié passionnée (JOUY, Hermite, t. 1, 1811, p. 172). Le sentiment de la Divinité est l'ultimatum de la raison humaine (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 110).
REM. Ultimatif, -ive, adj., rare. ,,Qui a le caractère de l'ultimatum`` (Lar. mens., t. 4 1918, p. 462, col. 3). Ton ultimatif. Note ultimative (Lar. mens., t. 4 1918, p. 462, col. 3).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p. 245, plur. -s. Étymol. et Hist. a) 1740 « dernier mot, décision irrévocable » (D'ARGENSON, Journ., II, 434 ds BRUNOT t. 6, p. 1316); b) 1790 « exigence qu'on déclare irrévocable, à laquelle il doit être satisfait dans un délai fixé » (Le Moniteur, 24 juin, p. 715, col. 3). Empr. au lat. des diplomates ultimatum, dér. de ultimus (ultime), d'apr. le lat. imperatum « commandement ». Fréq. abs. littér.:119.

ultimatum [yltimatɔm] n. m.
ÉTYM. 1792; « décision irrévocable », 1740; lat. médiéval ultimatus, class. ultimus « dernier », signalé par Du Cange comme employé au neutre ultimatum dans les chancelleries allemandes au sens de ultimatum consilium « dernière décision ».
1 Dernières conditions et propositions présentées par un État à un autre « et comportant une sommation péremptoire de faire ou de ne pas faire quelque chose » (Delbez). || Lancer, adresser, envoyer un ultimatum. || L'ultimatum de l'Autriche à la Serbie déclencha la guerre de 1914. || On attendait la réponse à l'ultimatum (→ Optimisme, cit. 5; et aussi note, cit. 21).Des ultimatums.
0.1 Les Virgamenois connaissaient de longue date la longanimité des Quiquendoniens, et ils se moquaient d'eux, de leur réclamation, de leur casus belli et de leur ultimatum.
Il n'y avait plus qu'une chose à faire : s'en rapporter au sort des armes, invoquer le dieu des batailles et, suivant le procédé prussien, se jeter sur les Virgamenois avant qu'ils fussent tout à fait prêts.
J. Verne, le Docteur Ox, p. 101.
1 L'éventualité d'un ultimatum agressif adressé à la Serbie par l'Autriche semblait, dans les circonstances actuelles, devoir amener des complications (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 57.
1.1 Dans la nuit du 13 au 14 mai, lorsque la Chambre fit mine de ne pas capituler devant l'ultimatum d'Alger et investit Pierre Pflimlin, nous pûmes croire un instant que le Front Populaire allait renaître.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 60.
2 (1792). Exigence impérative. Sommation; demeure (mise en). || La sentinelle (cit. 2) présenta sa baïonnette en manière d'ultimatum.
2 (…) la main ouverte, prête pour une gifle, et ramenée derrière la fesse, dans un large geste d'élan, il posa son ultimatum : — Une ! deusse ! troisse ! Voulez-vous vous barrer, oui ou non ?
Courteline, le Train de 8 h 47, II, VIII.
DÉR. Ultimatif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ultimatum — MARVEL SPOTLIGHT: ULTIMATUM . Художник Дэвид Финч История Издатель Marvel Comics Ф …   Википедия

  • ultimatum — ULTIMÁTUM, ultimaturi, s.n. Comunicare cuprinzând condiţiile irevocabile pe care o putere, un stat, un împuternicit le pune altuia în vederea rezolvării unei situaţii litigioase (litigios) de care depind relaţiile lor reciproce. [var.: (înv.)… …   Dicționar Român

  • Ultimatum — Sn Zeitpunkt für eine endgültige Entscheidung erw. fach. (18. Jh.) Entlehnung. Neubildung zu l. ultimus letzter, äußerster , dem Superlativ von ultrā jenseits, darüber hinaus (ultra ), zu l. ulter jenseitig, drüben befindlich . Adjektiv:… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • ultimatum — UK US /ˌʌltɪˈmeɪtəm/ noun [C] ► a warning, usually the last and most threatening one in a series, in which someone is told that if they take a particular action, something unpleasant will happen to them: issue/deliver/give an ultimatum »The… …   Financial and business terms

  • ultimatum — (n.) 1731, from Modern Latin, from Medieval Latin adjective ultimatum last possible, final, from L. ultimatum, neuter of ultimatus (see ULTIMATE (Cf. ultimate)). Hamilton and others use the Latin plural ultimata. In slang c.1820s, ultimatum was… …   Etymology dictionary

  • ultimatum — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. n, ndm {{/stl 8}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}1. {{/stl 12}}{{stl 7}} żądanie, oświadczenie z podanymi warunkami, wystosowane przez rząd jednego państwa, do rządu innego państwa, w którym pod groźbą użycia siły,… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • ultimatum — I noun condition, demand, exaction, extrema condicio, final condition, final offer, final proposal, final proposition, last offer, notice, proposition, provision, proviso, requirement, requisite, specification, stipulation, threat, warning II… …   Law dictionary

  • Ultimatum — »letzte, äußerste Aufforderung (zur befriedigenden Lösung einer schwebenden Angelegenheit innerhalb einer bestimmten Frist)«: Das seit dem 18. Jh. gebräuchliche Fremdwort ist eine gelehrte Entlehnung der Diplomatensprache aus gleichbed. mlat.… …   Das Herkunftswörterbuch

  • ultimátum — (Del lat. ultimātum, t. n. de tus). 1. m. En el lenguaje diplomático, resolución terminante y definitiva, comunicada por escrito. 2. coloq. Resolución definitiva …   Diccionario de la lengua española

  • ultimatum — [ul΄tə māt′əm] n. pl. ultimatums or ultimata [ul΄tə māt′ə] [ModL < LL, neut. of ultimatus: see ULTIMATE] a final offer or demand, esp. by one of the parties engaged in negotiations, the rejection of which usually leads to a break in relations… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”